Articles

Burn out


Le stress est un élément normal de notre vie, tant qu'il reste source de créativité, de productivité, de motivation.

Régulièrement au travail, le salarié rencontre des phases de stress ponctuelles ( délai à respecter, charge de travail un peu plus importante) et, dès que cette période est passée, le stress redescend à son niveau acceptable et serein.

En 1950, le Pr Hans SEYLE endocrinologue (1907-1982), est l'un des pionniers de la recherche sur le stress. Il définit scientifiquement le stress sous le nom de « syndrome général d'adaptation ».

Pour lui, le stress est la réponse de l'organisme face aux agressions auxquelles il est confronté. Il décrit le mécanisme du syndrome d'adaptation, c'est à dire ce que le corps met en place pour affronter la situation.

Pour lui, il y a 3 stades qui évoluent graduellement :

  1. la réaction d'alarme : les signes annonciateurs du stress apparaissent ( fatigue).

  1. la résistance : le corps et le mental essaient de s'adapter à l'agent stressant mais les symptômes s'accentuent:trouble du sommeil, vertige, nausée, crise d'angoisse.

  1. l’épuisement : le pouvoir d'adaptation a atteint ses limites.

Il arrive que le stress devienne (de manière incidieuse parfois) de plus en plus constant, que le niveau de tension ne redescende plus.

Quant les agents stressant durent depuis longtemps et avec vigueur, et, que le pouvoir d'adaptation à atteint ses limites, la personne est au stade de l'épuisement professionnel : le burn out.

Le burn out débute dans la sphère professionnelle mais fini souvent par avoir des répercussions dans la vie privée.

Le Burn out se manifeste par de nombreux symptômes :

  • émotionnel : peur , tristesse, anxiété, crise de panique.

  • somatique : nausées, maux de dos, maux de ventre, vertiges, troubles du sommeil.

  • comportemental : isolement social, replis sur soi, accès de colère.

Ces symptômes traduisent une réaction de détresse face à une situation de stress en milieu professionnel.

Aujourd’hui l'épuisement professionnel est géré dans plusieurs ministères et agences.

De plus en plus d'entreprises se sentent concernées et tentent de préserver la qualité de vie au travail (QVT).

Elles n'hésitent pas à mettre en place des ateliers de bien-être, de Sophrologie, voir même, elles mettent en place des lieux dédiés à la sieste, à la relaxation.

Pourtant ce n'est pas la majorité.

Il semble nécessaire de communiquer davantage, et de sensibiliser les dirigeants et chefs d'entreprises sur la prévention des risques psychosociaux en entreprise, ainsi que sur la prise en compte de la santé physique et mentale des travailleurs.

Une meilleure qualité de vie au travail (QVT) devrait pouvoir s'inscrire aussi dans la stratégie de l'entreprise.

Cet article vous intéresse, partagez le en cliquant sur le lien ci-dessous.

Vous aimeriez que votre entreprise, votre employeur, propose de la sophrologie à ses salariés? N'hésitez pas à me contacter ou à m'adresser le mail de votre rh, j'entreprendrai les démarches.

N'oubliez pas que ce que vous ne faîtes pas pour vous-même, personne ne le fera pour vous!

  • Facebook - Grey Circle
  • Google+ - Grey Circle

​© 2017 Sophrologie. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now